Les contrôles

De nombreux outils pour éviter … les oublis
Outre ceux que l’utilisateur peut réaliser par lui-même, voici quelques exemples :
le nombre / la liste de(s) dossiers ouverts (non soldés)
le nombre / la liste de(s) dossiers non soldés, non facturés sur la semaine en cours
le nombre / la liste de(s) dossiers non soldés, non facturés sur le mois en cours (sans ceux de la semaine)
le nombre / la liste de(s) dossiers non soldés, non facturés sur le mois précédent
le nombre / la liste de(s) dossiers non soldés, non facturés antérieurs au mois précédent
le nombre / la liste de(s) dossiers non soldés avec marge négative (bien que facturés)

De la bonne utilisation d’événements sur le dossier et de « flags » divers ...
Il ne faut pas oublier qu’un dossier peut être :
Non « facturable »
Affecté par un litige

Il ne faut pas oublier qu’une facture peut-être :
Pro forma
Créée mais non imprimée

Toutes ces informations constituent autant de critères de recherche !

De la bonne utilisation des possibilités de saisie...
A une prévision d’achat, il est possible d’associer :
Un fournisseur divers (sur le plan comptable) mais d’y inscrire son nom réel
La référence du fournisseur
Une catégorie d’analyse très particulière
Un bon d’enlèvement ou de livraison
Un ou plusieurs documents douaniers

Toutes ces informations constituent là encore des critères de recherche !

De la puissance de requêtes...
La recherche d’une prévision d’achats :
Les non réalisées
Les réalisées non prévues
Les réalisées supérieures ou inférieures aux prévues
Etc.

Tous ces critères sont suivis de nombreux autres (fournisseur, catégories d’analyse, date, dossiers non clôturés…).





Logiciel Transport